Rodinka (qui signifie "petite famille" en tchèque), réunit Drahomira Hejna (accordéon) et ses deux filles,

Dita (accordéon) et Mariana (violon et chant), ainsi que sa belle-fille Fantou (violon).
Musiques slaves, tziganes, klezmer, musiques de cet ailleurs indéfinissable aux forts accents de nostalgie et de chant d'amour contrarié qui font voyager les sédentaires et souvent saigner les déracinés sur les chemins de nulle part, constituent leur répertoire. Auquel s’ajoutent des Chants de la terre Morave rythmés par les travaux des champs et les bruissements de robes des filles à marier, mélodies de l'errance portées par de grands nuages blancs, séquences du livre d'heures des principaux évènements de la vie nomade ouverte aux vents...
Avec ce répertoire éclatant et émouvant, Rodinka marque à chacun de ses concerts une forte emprise sur un public toujours charmé par le mélange de grâce et de pureté qui caractérise ces quatre belles femmes, inoubliables.

Site Rodinka

Vidéo Rodinka